Le Supermarché de la Peinture Conseiller Virtuel

 

Cloquage

CONSEILLER VIRTUEL

interieur


Gonflement de la peinture sous forme d’ampoules. Les cloques peuvent être vides ou contenir de l’eau. Sous les cloques, le film de peinture n’adhère plus à la surface, ce qui entraîne le décollement de la peinture.

Causes

  1. Excès d’humidité dans la surface, surtout le bois.
  2. Rouille sur le métal.
  3. Accumulation de sels d’efflorescence sur la maçonnerie.
  4. Surface déjà peinte et réparée à l’aide d’un ciment à joint et peinte avec une peinture à base d’eau.
  5. Température d’application trop élevée.

Solutions

  1. Aussi pour les causes 2 et 3 :
    Préparez adéquatement la surface et peignez de nouveau. Utilisez des peintures qui
    résistent au cloquage. Si l’utilisation le permet, appliquez de préférence une peinture à
    base d’eau. Les peintures à base d’eau laissent respirer le film et adhèrent mieux à la
    maçonnerie.
  2. Préparez adéquatement la surface et peignez de nouveau. Choisissez une peinture
    spécialement conçue pour le métal.
  3. Préparez adéquatement la surface, appliquez une couche de fond à base de solvant sur
    le ciment à joint et peignez de nouveau.
  4. Préparez adéquatement la surface et peignez de nouveau.
  • Pour la réparation des surfaces déjà peintes, il est préférable d’utiliser un composé de
    rebouchage.
  • Vérifiez la température des surfaces. Elle doit être la même que la température
    ambiante. La température d’application idéale se situe entre 15 °C et 25 °C (60 °F et
    77 °F), et entre 10 °C et 35 °C (50 °F et 95 °F) pour les produits Sikkens. À l’extérieur,
    évitez de peindre si l’humidité du bois dépasse 12 % (Sikkens, 18 %).
  • Ne peignez que des matériaux secs et empêchez les infiltrations d’eau.





« PrécédentSuivant »