Le Supermarché de la Peinture Psychologie de la couleur

 

Psychologie de la couleur

 

Le choix des couleurs en décoration repose la plupart du temps sur nos goûts et notre sens esthétique, mais plusieurs experts croient que les couleurs ont un effet sur nos émotions et notre humeur et qu'il est souhaitable d'en prendre conscience avant de faire un choix définitif.

psy_col_vert psy_col_vert psy_col_vert
psy_col_vert psy_col_vert psy_col_vert

Certains effets des couleurs sont bien connus et acceptés par la grande majorité des gens. Ils ont souvent fait l'objet d'expérimentations sérieuses et, selon certains chercheurs, ont été démontrés scientifiquement ; mais les scientifiques ne s'entendent pas tous sur la validité des résultats.

Lorsque l'on s'intéresse aux effets psychologiques des couleurs, il importe de savoir que toutes les sociétés n'ont pas la même perception de ces effets sur nos émotions. Ce que nous tenons pour une observation « objective » à propos d'une couleur n'est parfois que le reflet de notre appartenance à un groupe culturel qui attribue des propriétés à cette couleur depuis nombre de générations.

Pourquoi n'est-il pas possible de tenir des propos vraiment objectifs dans ce domaine ? En partie parce qu'il est très difficile de séparer la psychologie de la symbolique. Les aspects symboliques sont définitivement culturels mais, souvent à notre insu, ils influencent notre perception et nos émotions face aux couleurs (des aspects psychologiques). Prenez par exemple le noir et le blanc. En Occident, on considère le noir comme une couleur sérieuse, dramatique et même parfois triste. En décoration on met les gens en garde contre ses effets potentiellement déprimants. C'est la couleur traditionnelle du deuil. Le blanc, au contraire, est associé à la pureté, à la paix et à l'optimisme. Pour toutes ces raisons, c'est la couleur traditionnelle des robes de mariées. Il ne viendrait à personne l'idée d'assister à un enterrement vêtu de blanc, ni à une mariée de porter une robe noire. Nous sommes convaincus que cela n'est pas dans la « nature » de ces couleurs. Pourtant, dans certains pays d'Orient, le blanc, et non le noir, est la couleur du deuil...

Cela dit, il reste que plusieurs recoupements intéressants existent entre les propriétés que différentes cultures attribuent à certaines couleurs. Par exemple, les interprétations que fait le Feng Shui, cet art traditionnel Chinois, rejoignent en plusieurs points celles de la majorité des spécialistes occidentaux de la couleur. Cela indique-t-il que ces couleurs ont de véritables propriétés naturelles, perçues de la même manière par tous les humains, ou s'agit-il tout simplement d'un exemple de l'interinfluence de cultures qui se côtoient depuis les exploits d'un certain Vénitien du nom de Marco Polo ? Cela reste difficile à établir.

Quoi qu'il en soit, les couleurs nous affectent. Alors si vous ressentez certaines émotions en présence de telle ou telle couleur, il pourrait être intéressant d'en tenir compte lors de votre prochain projet de décoration, à vous d'en décider !